La farce médiatique ivoirienne

Pourquoi une si faible couverture de la crise ivoirienne, si peu d’images qui tournent en boucle sur les télévisions françaises ? Sommes-nous informés ou plutôt conditionnés pour mieux accepter les développements orchestrés par de puissants intérêts qui ne veulent surtout pas de transparence ? Un ami qui vit en CI et avec qui je suis en contact se pose les mêmes questions. Les déplacements dans la journée à Abidjan ne posent pas de problème majeur. Mais à regarder les journalistes qui interviennent à l’antenne on a l’impression qu’ils sont retranchés dans leur hotel.A cela une explication simple, la détestation des habitants d’Abidjan (majoritairement pro-Gbagbo) pour Chirac puis Sarkozy s’est étendue à la presse française qu’ils trouvent partiale.On peut les comprendre, quel journal français a relaté dans le détail les sources réelles du désaccord sur le résultat des élections? Aucun.Ce n’est pourtant pas si compliqué. La loi ivoirienne qui régissait ces élections prévoye que la commission électorale indépendante regroupe l’ensemble des résutats, publient des résultats provisoires et les transmettent au conseil constitutionnel qui doit les valider après examen des recours éventuellement déposés. Pour ce faire la CEI dispose de 3 jours, si la CEI n’a pas publié les résultats provisoires dans ce délai de 3 jours, c’est le conseil constitutionnel qui doit reprendre le travail. Hors le Quatrième jour, alors que le CC s’était déjà saisi du dossier des élections, le président de la CEI s’est rendu à l’hotel du golf, fief du candidat Ouattara et des rebelles et annoncé la victoire de Mr Ouattara avec 54% devant la presse étrangère et en l’absence de toute autre autorité du pays.Mr Choi patron de l’ONUCI a toujours déclaré que ce n’était pas l’ONU qui organisait ces élections, pourtant ce même Mr Choi n’a pas hésité à déclaré la victoire de Mr Ouattara suivi par Mr Ban Ki Moon (secrétaire général de l’ONU) puis par Mr Sarkozy. Mr Choi n’ignorait pas que les résultats qui lui avaient été communiqué étaient sans valeur légale.On comprend la colère des partisans de Mr Gbagbo et le peu de respect qu’ils ont pour la presse étrangère, complice du coup d’état électoral dont s’est rendu coupable l’ONU.Je croyais que 15 000 compatriotes français résidaient là-bas. Aucune interview, aucun commentaire, aucune image ? Est-ce là de l’information ou les medias du service public ne sont-ils que des antennes de l’exécutif  français ?il suffirait de leur donner la parole pour entendre une opinion qui en majorité serait radicalement divergente de celle que les médias français véhiculent.Les médias français ne font que reproduire et suivre aveuglément les déclarations des fonctionnaires de l’ONU et celle de l’Elysée.Pas un journaliste ne s’est inquiété du fait que les prises de positions de Mrs Choi et Ban Ki Moon sont contraires aux règlements internes de l’ONU.Si je peux les aider un tout petit peu dans leur travail (les journalistes) je vous livre une partie du plan d’action de Mr Gbagbo qui n’est un mystère que pour eux. Mr Gbagbo ne reconnaitra aucune mesure émanat de Mr Ban Ki Moon, le conseil de sécurité n’obtiendra jamais d’unanimité contre Mr Gbagbo et c’est donc l’assemblée générale de l’ONU qui devra examiner la question des élections en CI. Les pays membres de l’ONU qui en sont les réels « actionnaires » pourront juger de l’attitude de leurs fonctionnaires en CI et de la légalité des décisions du fonctionnaire en chef  qu’est Mr Ban Ki Moon (qui semble se prendre pour le président du monde ces derniers temps)

Publicités

Une réponse à “La farce médiatique ivoirienne

  1. Etre pro Gbagbo par anti-politique francaise, telle est l absurdité a laquelle on peut désormais jauger la faillite morale des intellos de la décolo…

    Un gars qui vole les élections, n avez vous vu la retransmission des résultats interrompue violemment par les partisans de Gbagbo ? Des sanctions unanimes de l ONU, de l Afrique (hors Af du sud et qq autres), des Etats Unis etc… Mais non, il faut soutenir vaillamment le soldat Gbagbo, opposant historique et désormais tyranneau pathétique. A
    A quoi ca rime ?

    7 femmes sur le carreau lors d une manif et des tas de morts dus a l abnegation diabolique d un autre fossoyeur de la democratie subsaharienne, mais il faut des griots malgaches pour le défendre.
    Ne faites pas croire que les ivoiriens soutiennent Gbagbo, c est faux, ils le craignent, lui et ses sbires des jeunesses patriotes et leur folie alcoolisée…

    Et tt ca pour tacler la France. Pitoyable. Bien mieux a faire que ces tribunes embourbées dans des querelles de l ancien temps.

    La Francafrique est morte, bientot enterrée, l est temps de passer a autre chose. Entre autres a réfléchir en homme libre et non en ex-colonisé.

    Bien a vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s